thermomètre médical

Comment faire fonctionner un thermomètre auriculaire ?

Lorsque ressentez une fièvre, qu’elle soit légère ou plus intense, il convient de vous assurer de son niveau afin de prendre les dispositions qui s’imposent. Une fièvre qui vous touche ou qui touche votre enfant ou un de vos proches peut avoir plusieurs origines diverses. Plus efficacement vous pourrez la contrôler, mieux vous pourrez la juguler. Pour cela, l’outil le plus adapté est le thermomètre auriculaire. Cependant, savez-vous comment vous en servir ? Voici un mode d’emploi du thermomètre auriculaire !

Préparez l’oreille à recevoir le thermomètre auriculaire

Il convient de commencer en appliquant un soin précis destiné à assainir le conduit auditif pour le préparer à effectuer une prise de température optimale. En effet, les déchets et le cérumen ne permettent pas d’obtenir des résultats fiables. Il n’est donc pas recommandé d’utiliser un thermomètre auriculaire sans la moindre préparation, ce serait une prise de température mal réalisée.

Ne vous servez pas, pour nettoyer votre oreille, de coton-tige, car le cérumen ne sera pas entièrement retiré, il sera plutôt collé aux parois du conduit auditif, ce qui aura pour résultat, nous le répétons, de fausser votre résultat. De même, évitez d’introduire dans l’oreille tout type de tige dans le but de la nettoyer, l’effet de sera le même qu’avec un coton-tige.

Assure-vous par ailleurs de ne pas avoir de blessure, d’infection, de cicatrice ou d’irritation au niveau de l’oreille où le thermomètre va être inséré, car tous ces éléments sont susceptibles de corrompre le résultat et donc vous pousser à réagir de façon erronée au résultat.

Bien choisir son thermomètre oreille

Insérez le thermomètre auriculaire dans l’oreille

Lorsque vous vous êtes assuré que votre oreille est disposée à recevoir le thermomètre auriculaire, préparez celui-ci à être introduit dans l’oreille. Pour cela, équipez-le d’un embout jetable préalablement nettoyé à l’aide d’une solution antiseptique s’il n’est pas livré stérile.

Vous pourrez toujours vous en servir à nouveau ultérieurement si vous prenez le soin de bien le nettoyer avant et après chaque usage. L’embout désinfecté placé, vous pourrez à présent introduire le thermomètre dans l’oreille. C’est une opération assez délicate et vous devez la réaliser prudemment pour ne pas blesser le conduit auditif. Insérez donc doucement l’embout du thermomètre au plus profond de l’oreille sans que cela occasionne de la douleur.

Vous pouvez tenir de votre, mais libre, le haut de l’oreille pour rendre la pénétration plus profonde, car plus le thermomètre ira au creux de l’oreille, mieux l’estimation de la température sera juste.

Dossier suivant : Où peut-on acheter une barrière de sécurité ?

Lisez le résultat

Au bout d’un certain moment, le thermomètre vous indiquera par un bip la fin de l’opération et vous pourrez alors le retirer de l’oreille. Veillez à ce que le retrait soit également délicat. Vous pourrez ensuite lire la température qu’affiche le thermomètre auriculaire. Nous vous recommandons de prendre la précaution de noter cette température, car elle vous sera utile lors d’une éventuelle consultation chez un médecin.

Vous pourrez également vous-même suivre l’évolution de la fièvre si vous prenez et notez de façon suivie, votre température à l’aide d’un thermomètre auriculaire. De cette façon, vous saurez déterminer quelle est la conduite à suivre pour gérer au mieux votre fièvre.

A regarder également  : https://www.youtube.com/watch?v=epPT6jqvM-c